culture_entreprise

Comment rendre sa société attractive dans un monde ou la concurrence fait rage ? Quels peuvent être les éléments qui font qu’un talent va rejoindre une firme plutôt qu’une autre ?

Les entreprises ont trouvé un début de réponse avec la culture d’entreprise. Ce phénomène est à la mode et s’intègre de plus en plus au cœur des sociétés.

Cultiver pour se différencier…

Pour rester compétitif dans un marché toujours en mouvement, l’entreprise doit faire appel à des codes pour être plus visible que ses concurrents. Par volonté, la culture d’entreprise se forme à travers divers éléments, comme la personnalité du dirigeant en passant par les métiers ou encore  l’ensemble des valeurs partagées par les membres de l’organisation.

Les études montrent qu’une grande majorité d’employés accordent une grande importance à l’ambiance de travail. Ainsi on peut être attiré par une entreprise parce qu’on aime ce qu’elle produit ou tout simplement parce qu’elle recrute, mais on reste en général dans une entreprise parce qu’on adhère à son fonctionnement.

La culture d’entreprise s’intègre directement dans la stratégie de la firme. Elle va permettre d’offrir un peu de stabilité aux différents acteurs de la société puisqu’elle est ancrée dans l’Histoire de l’entreprise. Il s’agit des us et coutumes, du mode de fonctionnement des membres.

Cette culture d’entreprise ne doit pas forcément être facilement perçue : Il s’agit d’un ensemble de valeurs, de petits détails comme par exemple le fait de prendre son petit déjeuner le matin tous ensemble au bureau.

Il faut tout de même faire attention à ce que les entreprises ne tombent pas dans la culture falsifiée, il faut rester fidèle à soi-même et éviter de vouloir copier les autres. L’incompréhension des employés et la perte d’identité de l’entreprise pourraient alors voir le jour, ce qui aurait des conséquences néfastes pour la société.

Les pousses ont pris ?

Une étude, qui a été menée par Michael Page auprès de 4328 dirigeants du monde entier, s’est posé la question de la place de la culture d’entreprise  au sein des stratégies des sociétés.

Elle montre que les départements des Ressources Humaines axent les stratégies sur la culture d’entreprise parce qu’ils jugent qu’elle joue un rôle important sur la productivité des employés.

En chiffre, on note que 67% des entreprises française et  57 % des entreprises européennes utilisent cette pratique.

Dans cette étude, même si une majeure partie des dirigeants interrogés pensent que la culture d’entreprise est un levier de performance, une partie pense qu’elle est également un frein à l’intégration de nouveaux employés, si par exemple un salarié ne se reconnait pas dans les valeurs véhiculées par l’entreprise.

Ce rapport montre également que les dirigeants estiment que cette pratique est compliquée à mettre en place puisqu’elle nécessite un long apprentissage.

Elle doit faire partie d’une stratégie à long terme.

L’objectif également de la culture d’entreprise est de susciter l’adhésion totale de ses nouveaux éléments. Et donc par définition de faciliter l’intégration.

Comment protéger les jeunes pousses ?

La réponse à cette question est simple, les ressources humaines ont un rôle important dans la sauvegarde et l’analyse de la culture d’entreprise.

Les RH doivent se servir des outils comme les évaluations annuelles des salariés pour déterminer si la culture de l’entreprise est bien assimilée et également comprendre ce qu’ils attendent de la société.

Au niveau de la société les RH doivent s’associer avec les  dirigeants et les managers afin de travailler sur le sujet en repensant notamment les horaires de travail ou l’organisation de l’espace de travail.

On note une évolution sur ces domaines auxquels les ressources humaines n’étaient pas toujours associées. Pourtant, puisque la culture d’entreprise est décidée pour les collaborateurs, pourquoi ne pas faire des RH les pépiniéristes de cette culture ?

Source: Formation Talents Limites

Publicités

5 commentaires sur « Cultivons le culte de la culture »

  1. Bravo pour cet article qui renvoie à des notions d’attractivité, d’intégration et de fidélisation des salariés. La culture est un des item de communications interne et externe à développer au sein de ce qu’on appelle la « marque employeur ».

    J'aime

  2. La culture d’entreprise de mon point de vue se développe, se cultive mais ne s’impose pas. Elle doit être ancrée dans les valeurs de l’entreprise.

    J'aime

  3. La culture de l’entreprise est en quelque sorte « la carte d’identité » de l’entreprise. Les salariés s’identifient à elle …ou pas. Mais s’il en est aux dirigeants, managers, et RH de définir et de développer la culture d’entreprise, c’est également aux salariés de la faire vivre, de la porter et de la développer.
    Bon article.

    Laurence JOULAIN

    J'aime

  4. Bravo à vous d’avoir repris ce thème qui est moins à la mode en ce moment… La question majeure reste néanmoins comment cultiver les jeunes pousses sachant qu’on ne peut dans ce domaine, rien décréter… Il est dommage que votre article n’ait pas essayé d’apporter plus de réponses à cette question (cf commentaire ci-dessus)…

    J'aime

  5. « La culture est ce qui subsiste, quand on a oublié tout ce qu’on avait appris » voilà pourquoi ce sujet est fondamental et complexe à la fois.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s