dessin-humoristique-e-rc3a9putation-sur-le-plan-professionnel

Tu t’es déjà googlelisé ? Non ? Ah beh tu devrais parce que ce n’est pas fameux…

Oui, bien qu’aujourd’hui nous sommes nombreux à savoir que l’e-réputation est importante dans le monde du travail, trop d’entre nous ignorent encore que les entreprises se servent d’internet et des moteurs de recherches pour obtenir des informations.

L’E-réputation, c’est quoi ?

Le premier à parler d’E-réputation est l’enseignant Howard Rheingold au début des années 90. Selon ce professeur américain, nous nous sommes construits un monde d’analogie grâce aux nouvelles technologies. Dans ce monde nous communiquons, nous nous exprimons à travers des réseaux sociaux, des forums et des blogs. Des blogs, des blogs… oui on est bien ici !

Tous ces outils nous permettent de rester connecté, de parler de nous, de faire partager nos vacances, nos photos ou vidéos ainsi que tout ce qui peut nous passer par la tête.  Le problème est qu’aujourd’hui, on se rend compte que tout peut-être repris et surveillé ou interprété. On a atteint une certaine forme de déviance vis-à-vis de ces outils.

Les premiers touchés et qui sont directement liés aux contrôles sont les salariés et candidats des entreprises.

L’E-réputation des salariés et candidats

On ne peut pas dire que toutes les entreprises utilisent les moteurs de recherches pour se renseigner mais dans l’enquête de février 2014 de RegionsJob, étudiant le quotidien des recruteurs et des candidats, 48% des recruteurs déclaraient «googleliser» les candidats ayant postulé dans leur entreprise.

L’e-réputation est un élément incontournable pour la crédibilité professionnelle surtout si on évolue dans des secteurs  « connectés ».

Toutes ces recherches sont faites par les recruteurs pour s’assurer de la véracité des informations communiquées par le candidat, mais également pour étudier les recommandations et autres relations professionnelles. En outre, il d’agit d’analyser la compatibilité du profil du candidat avec l’entreprise.

Les salariés et candidats doivent penser à faire régulièrement un test chez eux, tout simplement en faisant le même travail qu’un recruteur. Il suffit d’entrer son nom dans un moteur de recherche et de faire un point sur ce qu’on peut y trouver, que ce soit par rapport aux liens des articles, des images ou même des vidéos.

C’est important lorsqu’on est salarié d’une entreprise de rester vigilent sur l’E-réputation puisqu’elle va participer au climat autour de celui-ci.

Mais ce qui est nouveau aujourd’hui, c’est que les entreprises se servent de l’E-réputation pour attirer les candidats.

L’E-réputation des sociétés

En général, on discute de ce que connaît l’entreprise du candidat grâce à internet, mais on discute rarement de ce que connait le candidat de l’entreprise.

Les sociétés ont compris depuis peu que ce qui était bon pour eux en matière de recrutement était également bon en matière d’image. La réputation des entreprises sur internet est également très importante, puisqu’elle va permettre d’avoir un meilleur ou un plus mauvais ressenti chez les candidats.

Les entreprises se doivent de gérer leur image afin que leur marque employeur ne soit pas entachée d’une mauvaise image. Cette marque employeur doit être visible sur le web mais également dans la vie de tous les jours.

Internet a permis aux candidats de pouvoir suivre l’actualité des entreprises cibles.

 Comment les sociétés et les particuliers peuvent se protéger de l’E-réputation ?

L’E-réputation un cadre légal mouvant

L’encadrement de l’E-réputation a pris du temps. Dans un arrêt rendu par la cour de justice de l’Union Européenne, les moteurs de recherche ont été désignés responsables du traitement des données personnelles apparaissant dans les pages auxquelles ils renvoient.

Cet arrêt a été rendu le 30 mai dernier et constitue un véritable changement. Les moteurs de recherche ont l’obligation, dans certains cas, de rendre des informations inaccessibles.

Ce droit à l’oubli permet de lutter contre le phénomène d’« E-réputation ».

Pendant longtemps les entreprises ont eu tendance à consacrer la veille de l’E-réputation à leur stagiaire ou à leur alternant mais aujourd’hui les RH se saisissent de plus en plus de ce sujet.

Il est certain que ce cadre légal va surement changer dans les mois ou années à venir puisque cette E-réputation risque de muter au fil des ans et des avancées technologiques.

Advertisements

11 commentaires sur « L’E-réputation : l’affaire de tous »

    1. Au siècle dernier, Georges BRASSENS, qui fut un très grand auteur-compositeur-interprète de la chanson française chantait « Au village, sans prétention, j’ai mauvaise réputation,… » Aujourd’hui, pour essayer de paraphraser cet immense poète, on pourrait écrire « Sur la toile, sans prétention, j’ai mauvaise réputation,… » L’e-réputation pourrait être comparée au chewing-gum du capitaine Haddock: on ne peut s’en défaire! Comment concilier en effet le droit à l’oubli et le droit à l’information? Où sont les frontières? A fricoter continuellement sur notre moteur de recherche préféré ne sommes nous pas finalement les acteurs conscients de notre (e) réputation? Vaste sujet…

      J'aime

      1. Certes. Mais sur la toile, où commence le ‘n’importe quoi?’ Ce ‘n’importe quoi’ ne relève-t-il pas d’une appréciation personnelle, individuelle, propre à chacun. Alors, pour reprendre V.E. ‘Soyons vigilants’…..même très vigilants! Une information préjudiciable sur internet peut être nettoyée en surface mais jamais dans la mémoire cachée des moteurs de recherche.

        J'aime

  1. Formidable outil! Plus de visibilité pour l’entreprise certainement, pour les salariés également mais le tribut est parfois lourd, avec une évaporation des frontières entre sphère privée et professionnelle. Soyons donc vigilant comme simple citoyen ou RRH.

    J'aime

  2. c’est effectivement un sujet d’actualité et récurrent lors des concours .une analyse plus approfondie de l’arrêt permettrait d’avoir un bon support de révision ( je pense notamment à mes collègues)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s