seminaire-golf

Apparu dans les années 70, le séminaire n’était alors qu’une grande réunion formelle, au cours de laquelle les salariés avaient la possibilité de rencontrer le patron et écouter son discours mobilisateur. Mais depuis, il a bien changé pour devenir un outil indispensable de communication interne, outil majeur du « Team-Building ».

Qu’il soit dédié à la formation, la cohésion de groupe, la motivation ou l’intégration de nouveaux venus, le séminaire est programmé de deux à trois fois par an en moyenne par les entreprises. Sa définition, telle qu’on la trouve dans les manuels est « une réunion avec un nombre défini de personnes pour travailler sur un problème ». Or son rôle est bien plus important car il permet de donner une dynamique à ses équipes autour d’objectifs communs tout en créant une atmosphère agréable propice à la réceptivité des participants. Mais quelle est la recette idéale pour un séminaire réussi?

 « Bien préparer son plan de travail ! »

Partir loin n’est pas toujours l’assurance d’un séminaire réussi, l’important étant de dénicher le cadre original qui offrira l’opportunité à tous de se sortir du contexte professionnel habituel. Choisissez un site qui se prête bien au déroulement de votre séminaire, un parc d’attraction sera plus conseillé pour essayer de créer une vraie dynamique d’entreprise alors qu’un magnifique château médiéval sera idéal pour faire le bilan des résultats de l’année écoulée.

« Choisissez bien vos ingrédients »

Même si la liste est longue, à vous de trouver les activités les plus adaptées au rythme de votre séminaire et qui donneront le goût final de votre préparation. Attention toutefois aux produits trop « épicés » tels que le saut en parachute ou le rafting qui pourraient ne pas plaire à tous et aggraver le sentiment d’isolement des plus timides. L’essentiel dans tous les cas est que le mélange soit homogène.

« Echangez avec vos convives »

Les plus grands chefs n’hésitent pas à quitter leur cuisine pour échanger avec leurs hôtes, vous aussi vous devrez aller vers vos salariés pour échanger sur les ressentis de chacun devant les projets en cours. La discussion a une place prépondérante dans ce type d’évènement puisqu’elle vous permettra de comprendre la position de certains salariés avec lesquels vous avez moins l’occasion de communiquer au quotidien.

« Servir de suite »

Le principal point négatif exprimé par les salariés est l’absence d’actes après les réflexions menées au cours de ces rassemblements. Or le sentiment d’appartenance à l’entreprise ne peut se faire en un jour, c’est un travail de longue haleine qui nécessite de mettre à profit immédiatement les différentes décisions prises au cours du séminaire. Il est indispensable de montrer à tous les participants qu’ils ont, par leur présence, apporter une pierre à l’édifice. Il faut les rendre acteur de l’entreprise.

« Attention à l’indigestion »

S’ils ont été considérés pendant de longues années comme l’outil le plus adapté à la motivation et la cohésion de groupe, les séminaires ont aujourd’hui une image vieillissante et il semble qu’ils ne fassent plus l’unanimité. La majorité des études menées auprès des salariés montrent qu’ils ont en général une image négative de ce type de rassemblement et expriment un sentiment de lassitude pour ces manifestations qu’ils jugent souvent peu suivies de faits concrets. Les avantages des séminaires semblent trop faible au regard des contraintes qu’ils imposent et le caractère obligatoire renforce cette impression.

Vecteurs du sentiment d’appartenance à l’entreprise pendant de longues années, les séminaires ont-ils toujours une place prépondérante dans ce domaine ou sont-ils uniquement là pour nourrir les égos surdimensionnés de patrons aux ambitions démesurées ?

« L’entreprise ne peut exiger la loyauté de ses salariés : elle doit la mériter. »

Charles HANDY

Sources : petite-entreprise.net, l’express.fr, polytechnique.fr, journaldunet.com

 

 

Publicités

4 commentaires sur « Le séminaire, utopie ou « teambuilding » efficace? »

  1. Ben moi, je trouve ça pas si mal que ça les séminaires de team building même si, comme le dit l’article, il faut les manipuler avec précaution et même si je trouve pas mal d’en profiter pour faire aussi de la réflexion stratégique (et pas seulement des activités récréatives…)

    J'aime

  2. J’ai relu les différents commentaires faits lors de la diffusion d’un article sur le « Team bulding » sur ce blog en avril et je « persiste et signe » sur ce que j’avais écrit: je reste très dubitatif sur la finalité de leur mise en oeuvre et continue à penser que le seul but est d’amener les collaborateurs à être plus performants, quelque soit l’enrobage utilisé! De plus, c’est un marché très juteux dans lequel se sont lancés des petits malins. Il suffit de googeliser « Team Bulding » pour s’en rendre compte!

    J'aime

  3. le séminaire juste en guise de récréation, « vous allez trouver une grande famille au travail » NON ca ne fonctionne plus (c’était très en vogue pourtant). les séminaires pour crérer du sens et du collectif autour d’un vrai projet, d’un vrai débat OUI, à condition que les actes suivent derrière…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s