itron

Retrouvez les faits marquants de l’actualité du 1er au 31 janvier 2015

Vienne : 124 licenciements chez ITRON qui supprime presque la moitié des effectifs
Le fabricant américain de compteurs électriques Itron a annoncé ce vendredi 124 licenciements dans son usine française de Chasseneuil-du-Poitou (Vienne), soit presque la moitié des effectifs de cette unité de production.L’usine de la Vienne emploie en effet 277 personnes. L’annonce inattendue de ce plan social décidé par la maison-mère (basée à Liberty Lake dans l’État de Washington, NDLR) a eu l’effet d’un coup de tonnerre, localement. « C’est l’abattement. Depuis les années 90, on avait connu des plans sociaux, mais pas de cette ampleur », a déclaré à l’AFP Bruno Richard, délégué CGT.

Cette situation s’explique aujourd’hui, selon ce syndicaliste, par « de mauvais choix stratégiques ». « Les salariés ont un sentiment de révolte parce qu’ils ne comprennent pas, et ils ont le sentiment qu’on veut faire tomber Chasseneuil-du-Poitou », a-t-il ajouté.
Pourtant, il y a moins de six mois, l’usine de Chasseneuil-du-Poitou avait été retenue parmi six autres pour fabriquer le nouveau compteur électrique intelligent « Linky » pour le compte d’ERDF, a rappelé M. Richard. L’usine de la Vienne avait ainsi obtenu une commande d’1,2 million de compteurs à livrer d’ici 2 ans pour un montant d’environ 80 millions d’euros. Cette nouvelle génération de compteurs doit permettre, entre autres innovations, de relever la consommation d’électricité à distance.

Or, une partie de la production de compteurs sera finalement délocalisée en Hongrie, sans toutefois remettre en cause une partie de l’activité de production de compteurs « Linky » destinés aux particuliers.

La direction explique que sa décision est motivée par un « contexte économique et un environnement concurrentiel particulièrement difficiles », et par une érosion des revenus mondiaux de l’activité électricité. « Nous avons conscience que l’annonce de ce projet est une source d’inquiétude pour les salariés d’Itron France », a déclaré Pascal Michaudel, président d’Itron France. « Ce projet est cependant indispensable pour consolider l’ensemble de nos activités et améliorer notre compétitivité. »

Le groupe fait aussi valoir que malgré l’impact social de ce projet, il maintient une présence forte en France. « Nous avons ainsi investi 12 millions d’euros ces dernières années et créé 50 emplois au sein de notre site de Chasseneuil-du-Poitou. »

Itron, présent dans une centaine de pays, a réalisé une chiffre d’affaires mondial de près de 2 milliards de dollars en 2013.

Record des ruptures conventionnelles en 2014

L’année 2014 a vu exploser le nombre de ruptures conventionnelles des contrats de travail en France. Cette procédure permet à un employeur de se séparer à l’amiable d’un collaborateur, celui-ci ayant droit à une indemnité en partie exonérée d’impôt sur le revenu, avant de toucher, après un délai de carence de 180 jours au maximum, ses allocations chômage. Selon des données révélées par le journal « les échos », 301 441 demandes de séparation à l’amiable ont été enregistrées entre janvier et novembre 2014. Compte tenu du rythme actuel (25 600 dossiers en novembre 2014), 2014 devrait donc être une année record, le chiffre de 2012 (320 000 ruptures environ) devant être dépassé.

Les salariés français sont davantage exposés aux RPS que les autres salariés européens

Les salariés français font partie des salariés européens les plus exposés aux risques psychosociaux selon une étude de la Dares publiée le 22 décembre 2014. Ils arrivent notamment en tête des salariés déclarant avoir subi un harcèlement moral.

12/01/2015 Liaisons Sociales Quotidien,

Dans une étude publiée le 22 décembre, la Dares dresse un état des lieux des risques psychosociaux (RPS) encourus par les salariés français, par rapport aux salariés des autres États membres de l’Union européenne (UE). Les RPS analysés sont l’intensité du travail et le temps de travail, les exigences émotionnelles, l’autonomie, les rapports sociaux et relations de travail, les conflits de valeurs, l’insécurité de la situation de travail. La Dares tire de cette comparaison un constat édifiant: « la France est le seul pays dont le niveau d’exposition est supérieur ou égal à la moyenne européenne pour chacune des six dimensions ». Seule l’intensité du travail se situe dans la moyenne européenne. Pour le reste, les salariés français ont davantage de difficultés à concilier leurs temps de vie, subissent en moyenne plus d’exigences émotionnelles, déclarent manquer plus souvent d’autonomie et de soutien social et vivre des conflits de valeurs. L’insécurité de leur situation de travail est aussi jugée moins bonne en raison du fort sentiment de non­ soutenabilité du travail.

Évaluation des frais professionnels en 2015

Les barèmes des frais professionnels applicables en 2015 sont diffusés sur le site des URSSAF depuis le 1er janvier.

09/01/2015 Liaisons Sociales Quotidien,

Les allocations forfaitaires pour frais professionnels sont exclues de l’assiette des cotisations de sécurité sociale si elles sont utilisées conformément à leur objet, cette condition étant réputée remplie si le montant des allocations ne dépasse pas certains plafonds. Comme chaque année, ceux-ci sont revalorisés en 2015 (+ 0,9 %). Les nouveaux barèmes des frais professionnels, diffusés par les URSSAF sur leur site Internet le 1er janvier, sont applicables aux rémunérations et gains versés à compter du 1er janvier 2015 et afférents aux périodes d’emploi accomplies à compter de cette date.

merci à tous de nous suivre et 2015 va encore être une période d’échanges et d’articles pour votre plus grand plaisir….

Advertisements

2 commentaires sur « Social’ News : L’actualité sociale du 01 au 31 janvier 2015 »

  1. Merci pour ce RDV mensuel sur différents sujets qui ont marqué l’actualité de ce mois de janvier. Itron a bien entendu marqué l’actualité locale. Quant à l’actualité nationale, je la complèterai par deux actualités: départ de Thierry LEPAON de la CGT avec échec de la mise en place d’une nouvelle direction, qu’il entendait encore piloter et échec des partenaires sociaux à trouver un accord sur une réforme des IRP. Affaire(s) à suivre.

    J'aime

    1. Droit de suite (Spécial Ewan): Philiippe MARTINEZ, ex Délégué Renault Boulogne-Billancourt, vient d’être élu à la quasi unanimité Secrétaire Général de la CGT par le ‘Parlement’ de la Centrale syndicale en remplacement de Thierry LEPAON.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s