politique

Ressources humaines et Politique : deux univers pas si éloignés

Nous parlons couramment de politiques RH mais oublions trop souvent ces RH « politiques ». Il existe un lien fort, et pourtant très peu connu, entre les DRH et le monde politique dont ils sont acteurs. Il est important de rappeler que le droit du travail est un droit « vivant » (dixit J.-E Ray) et que son évolution ne relève pas du monopole des partis politiques. Les DRH qui appliquent ce droit ont, eux aussi, leur mot à dire et ne s’en privent pas. Les DRH respectent le droit mais ils peuvent aussi l’influencer, voire faire les lois qui régissent le quotidien des salariés.

Les DRH, ces lobbyistes …

Si les professionnels des RH ne peuvent participer aux réunions de l’Assemblée Nationale, ils sont loin d’adopter une posture passive quant aux lois qui les concernent. Ces représentants des employeurs  usent de différents groupes de pression pour infléchir les lois et favoriser la compétitivité des entreprises. Nous citerons, entre autres, comme exemples :

– l’ANDRH : régulièrement citée pour sa fameuse proposition de contrat unique dont l’objectif est d’accroître le taux d’emploi des français et de donner une plus grande flexibilité aux entreprises

– le MEDEF : dont les principales requêtes aux gouvernements portent sur la lourdeur financière et administrative du Code du travail français

Mais les DRH peuvent aussi être directement acteurs des lois.

Les DRH, ces législateurs …

Rappelons, tout de même, que le Code du travail régit en moyenne 7 heures de notre vie quotidienne. Nous connaissons pourtant très mal ceux qui le font. En effet, incroyable mais vrai : les représentants des employeurs et les syndicats décident des lois. Pour être plus précis, les négociations au niveau national (interprofessionnel) peuvent être transcrites sous la forme de lois qui sont ensuite votées par le parlement.

Et à une moindre échelle, les DRH construisent, eux-mêmes, les politiques.

Les DRH, ces politiques en entreprise …

Les DRH endossent un double rôle en entreprise : gouvernance et négociation. Les RH, « business partners » de l’entreprise, conçoivent et déploient les politiques RH de l’entreprise, pour servir sa stratégie. Ils créent ainsi les règles qui conditionnent le travail et la qualité de vie des salariés pendant leur vie professionnelle. Mais ils sont, par la même, les interlocuteurs privilégiés des forces d’opposition ou de contestation dans l’organisation.

Doivent-ils être politiques ou gestionnaires ?

On peut facilement facilement remarquer la tendance d’un(e) DRH à construire ses politiques en déplaçant son curseur plus ou moins du côté économique ou du côté social, ce qui permet de le placer sans difficulté sur un échiquier politique.

Mais la RH a-t-elle le choix de cette orientation politique? Rien n’est moins sûr car chaque politique RH doit avant tout servir l’entreprise à l’aune des directives du top management. Néanmoins, les DRH ont le devoir de s’intéresser à la politique : « Si vous ne pensez pas, d’autres le feront pour vous ». Et comment être réellement proactif dans sa fonction de conseil stratégique sans assurer une veille politique anticipative?

Entre le marteau et l’enclume …

La fonction RH et ses représentants, quelles que soient leurs opinions, doivent défendre les orientations politiques décidées par la direction et, dans le même temps, s’assurer des bonnes conditions de travail  des salariés. C’est dans cette situation, parfois intenable, que les DRH peuvent passer pour des bourreaux auprès des salariés et pour des empêcheurs de tourner en rond auprès de la direction. Ils sont, de gré ou de force, sur la « zone tampon » où peut se trouver la frontière entre les intérêts de la direction (ou des actionnaires) et celle des salariés.

Tabou en entreprise, la politique fait le quotidien des DRH. Aussi, oublier le caractère politique de la fonction serait nier sa dimension humaine, qui fait pourtant la richesse de ce métier.

Advertisements

2 commentaires sur « DRH, ces politiques de l’ombre »

  1. Bravo pour ce focus concernant les relations RH/Politique? Qui fait la Loi? Le législateur (dans l’Intérêt général!). Qui est à l’origine de la Loi? Comme vous le rappelez, les Lobbys de toutes natures et en l’occurrence pour les RH, les Lobbys RH (dans l’Intérêt particulier!). Peut-on alors dire in fine que la loi naît des Lobbys? Intérêt général vs Intérêt particulier? Un pas à franchir qui peut peut être sembler trop simpliste …!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s