carriere_pro

Changez de poste tous les 3 ans si vous n’avez pas évolué dans votre entreprise. Un adage très connu chez les salariés de nombreuses entreprises. Mais la stratégie de carrière doit-elle être construite exclusivement sur ce conseil ? Il n’existe, en réalité, pas de bonnes ou de mauvaises orientations de carrière. Comme toute stratégie, votre plan de carrière doit être fondé sur vos objectifs professionnels et personnels.

Comment piloter sa carrière ?

Selon les chercheurs Sekiou et Blondin, il existe 5 étapes qui permettent de définir une orientation professionnelle :

  • Analyse du passé professionnel
  • Analyse des aspirations, des motivations et des potentialités
  • Choix professionnels et orientation
  • Moyens d’adaptation
  • Stratégie de changement et plan d’action

Jean-Marie Peretti propose un système de questionnement qui permet de construire son orientation de carrière :

  • Quelles sont les fonctions par lesquelles je suis passé ?
  • Comment je souhaite équilibrer ma vie professionnelle et ma vie privée ?
  • Qu’est-ce que je privilégie ? (entreprise, poste, lieu, conditions de travail)
  • Quelles sont mes lacunes et mes forces pour obtenir un poste ?
  • Quelle est mon organisation pour atteindre mon but ?

Oubliez l’ascenseur social et préférez l’escalier en colimaçon

L’escalade hiérarchique a disparu, paix à son âme. L’évolution en entreprise se fait de plus en plus à l’horizontal, par saturation des postes à responsabilité, parfois, parce que les profils internes ne correspondent pas, aussi. Pour briser la barrière systématique de la compétence, il vous faut identifier les « filières promotionnelles » du poste de vos rêve. Il s’agit de comprendre quels métiers, hiérarchiquement égaux, il vous faut exercer pour disposer du profil qui vous permettra de vous élever.

Plateau de carrière, le plafond de verre des cadres

Viser la lune, pourquoi pas ? Mais ne croyez pas que vous avez une chance de l’atteindre. les places au sommet sont limitées et tout salarié peut rencontrer, un jour, un plateau de carrière. C’est un plafond infranchissable, quel que soit le niveau de compétence du collaborateur. C’est alors le moment de se poser la question  : dois-je partir? Problème pour les entreprises qui n’arrivent pas à retenir leurs talents, faut-il pour autant avoir des scrupules ? A vous de voir, selon vos propres aspirations.

On prend une grande aspiration et on cherche son ancre

La meilleure façon de construire son plan de carrière, c’est de se connaître soi-même. Pour ce faire, il vous faut identifier votre « ancre ». Selon Schein, il existe 8 ancres qui conditionnent le choix de carrière :

  • Technique
  • Management
  • Autonomie
  • Sécurité
  • Créativité
  • Dévouement
  • Défi
  • Qualité de vie

Une fois vos « ancres » identifiées, à vous de construire votre stratégie.

Identifiez vos ancres, dessinez vos filières de navigation, évitez les plateaux, et bon vent !

Publicités

Un commentaire sur « Stratégie de carrière : clés de décision »

  1. J’ai apprécié le double apport de votre article:
    1-pratico-pratique: petits conseils pour piloter sa carrière
    2-théorique: apports universitaires avec références d’auteurs, de chercheurs et de terminologies diverses.
    Un article, une nouvelle fois, qui entrouvre des portes et nous invite à aller plus loin.
    Bravo.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s