image drh

Les DRH vont devoir mieux prendre en compte les questions de diversité dans leur entreprise. Un récent sondage réalisé par le cabinet Inergie démontre que certaines missions vont d’ici cinq ans s’imposer aux professionnels des Ressources Humaines.

Les réseaux sociaux, les communautés de pratiques, le numérique, la GRH territoriale, la Responsabilité Sociale de l’Entreprise, la Qualité de Vie au Travail, la communication et le marketing RH, la marque employeur, la politique de diversité, sont quelques uns des sujets qui montent.

A l’inverse, les relations sociales, le contrôle de gestion, le bilan social, le droit social, la gestion des risques et même la gestion de l’emploi et du recrutement vont perdre du terrain.

Les DRH vont devoir plus s’ouvrir sur le monde extérieur et ne plus se contenter de rester cloitrer dans leur Société.

Ils vont donc attendre des formations que vont préparer les jeunes diplômés qu’elles intègrent ces nouvelles dimensions et ne pas faire l’impasse sur ces nouvelles technologies.

Les DRH restent malgré tout attachés à trouver des jeunes RH très gestionnaires. Les compétences les plus recherchées pour un chargé de missions RH sont la maîtrise du système de la formation, puis la paye et la gestion administrative. Pour des Responsables des Ressources Humaines, les recruteurs recherchent avant tout des spécialistes de la gestion de l’emploi et du droit social.

61% des professionnels sondés attendent des cursus une approche pratique de la fonction. Actuellement 70% des cursus proposent de l’alternance sous forme de contrats d’apprentissage ou de professionnalisation. Les cursus qui ne le proposent pas multiplient les relations avec les professionnels, comme des missions d’audit, des clubs RH, et des stages de longue durée. Il va s’agir toujours d’accompagner les étudiants vers l’emploi pendant la préparation du diplôme, et aussi au-delà.

Les DRH recherchent également des formations qui proposent un mélange de technicité et de stratégie RH. 58% des DRH privilégient la filière universitaire pour une formation initiale et 38% préfèrent la filière des grandes écoles.

En ce qui concerne les prévisions d’embauches dans le domaine des ressources humaines, 60% des DRH indiquent qu’ils n’embaucheront pas en 2015, 32% d’ici à 2 ans.

La part des DRH à n’avoir aucune visibilité sur leur possibilité d’embauche est de 17% en 2015.

82% privilégient des formations en GRH, devant celles en droit social et du travail, ou celles en management et conduite de changement.

Les Masters en GRH universitaires sont donc loin d’être déconnectés des entreprises.

Sources : Liaisons sociales

Publicités

2 commentaires sur « Le portrait d’un DRH, nouveau genre de demain ? »

  1. Dans le prolongement de votre article, en particulier de la dernière phrase et en cette presque fin d’année universitaire (tout est dans le presque), ce blog reflète la pertinence du Master RH mis en place à l’IAE de Poitiers portée par des intervenants de très grande qualité (enseignants et professionnels). La preuve en étant faite notamment par l’expatriation de certain(s) outre atlantique afin d’exercer leur talent reconnu et incontestable! L’avis expert de la Responsable du Master RH nous apporterait un éclairage essentiel!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s