brasil_franca

Source: Paulabarrozo

English Version

D’emblée on pourrait penser que les relations professionnelles chez les français et les brésiliens sont similaires car tous deux sont issus d’une culture latine. Néanmoins, un facteur est à prendre en compte dans le cas du Brésil, il s’agit d’un pays connaissant un fort métissage culturel et professionnel. En effet, la culture du peuple brésilien a été façonnée à partir de migrants et de colons, apportant avec eux des valeurs historiques et sociales.  Ainsi, le Brésil est composé tout autant de peuples indigènes, africains et européens. Ce mélange éthnique a construit la nation brésilienne que nous connaissons aujourd’hui, en alternant flexibilité et bureaucratie dans le monde du travail.

Il est toujours délicat de généraliser les différences culturelles, cependant, certaines tendances peuvent clairement se dessiner.

En termes d’organisation, les brésiliens abordent le travail avec davantage de flexibilité. En effet, ils ont une approche beaucoup plus organique, ce qui est d’ailleurs une caractéristique de beaucoup de pays de l’hémisphère sud. En effet, comme l’explique le chercheur et psychologue hollandais Geert Hofstede, les brésiliens font preuve d’un très faible degré d’inquiétude face à l’inconnu et n’hésite pas à faire preuve d’initiative et d’adaptation par rapport à une situation donnée. Le français quant à lui favorise un travail organisé et manifeste une volonté de contrôle sur les évènements, avec entre autres une administration très réglementée, parée à toute menace.

La question de la montre et du respect des délais marque également une séparation entre ces deux peuples. Les français accordent beaucoup d’importance aux délais. Il est ainsi peu surprenant de voir un français courir derrière le métro ou le bus pour arriver à l’heure, réflexe qu’un brésilien n’aura pas forcément! Cette décontraction des brésiliens peut parfois déstabiliser les français au plus haut point. Néanmoins, cette relation au temps n’est pas à comparer à un manque de respect. En effet, le référentiel temporel n’est pas le même pour le peuple brésilien. Le fameux « estou chegando » (« je suis en train d’arriver » traduit littéralement en français) est interprété différemment par un français qui aura tendance à penser que la personne sera arrivée d’ici cinq minutes et par un brésilien qui veut dire qu’il est en route, mais au vu des difficultés de circulation et de la distance, il risque d’arriver dans une heure.

Dans un tout autre registre, alors que le français fait très attention à bien marquer la séparation entre vie privée et vie professionnelle, la frontière brésilienne est quant à elle plus nuancée. En effet, le brésilien n’hésite pas à parler dans un cadre professionnel de sujets extra professionnels. ll a un sens très poussé pour les relations humaines. Il aime le contact et le fait de partager ses soucis et ses joies avec ses proches, et ce, même au travail. Ce comportement peut gêner un européen qui aura tendance à vouloir rester focalisé sur son travail, mais a au moins la vertu d’établir des relations conviviales et durables et de favoriser l’échange !

Une autre grande différence réside entre les brésiliens et les français. Les brésiliens ne disent pas « non » facilement. Ils auront tendance à assurer qu’ils feront le maximum même s’ils ont des doutes ou des convictions inverses. De la sorte, très débrouillards, ils s’adaptent spontanément à différents projets en usant de techniques qu’ils jugent viables. Cette aversion pour le « non » s’explique par le fait que cela serait considéré comme une preuve d’agressivité pour eux. Ainsi, un manager qui souhaite une réponse engageant son collaborateur sur des délais, devra préférer des questions ouvertes du type «quand pensez-vous pouvoir finir le projet X ?»  plutôt que « Pensez-vous finir le projet X  vendredi ? » .

Dans la même idée, les brésiliens éprouvent un certain respect pour la hiérarchie, ce qui fait qu’ils iront rarement à l’encontre de leur supérieur et adopteront une attitude plus passive. Le manager brésilien quant à lui évitera également les conflits avec ses collaborateurs et préférera travailler de manière consensuelle en ayant parfois des difficultés à exprimer une remarque négative. A l’inverse, les français ont été formés et encouragés à la pensée critique. Ils n’hésiteront donc pas à s’opposer si besoin l’est et donc à manifester un refus.

Au vu de ces différents points abordés, il est important de ne pas faire d’amalgame. Un français pourrait penser que le brésilien est quelqu’un de léger qui aime avant tout jouer au foot et danser la samba, et donc n’est pas particulièrement sérieux au travail. Or la réalité démontre bien l’inverse, il ne faut pas oublier que le Brésil fait parti des pays émergents qui ont connu une croissance économique en flèche, en un court lapse de temps (cela n’empêche pas que le Brésil reste une nation particulièrement douée au foot, mais ce serait entrer dans un débat bien trop sensible…). Il est à savoir qu’à l’inverse, les brésiliens ayant moins de congés payés et étant encadrés par une durée légale de travail de 44 heures par semaine, peuvent penser que les français sont souvent en vacances…

Sources : Les Echos, Culture’s consequences, mylittlebrasil

Advertisements

4 commentaires sur « France/Brésil: une approche professionnelle différente »

  1. Bravo pour cette plongée comparative entre nos deux pays. Pour le foot, effectivement, le débat est trop sensible….mais quelle équipe nationale a le plus d’étoiles sur son maillot?

    J'aime

    1. Bonjour,

      Est-ce que je pourrais publier votre article sur une communauté d’expatriés d’une grande entreprise française que j’anime? Si vous acceptez je citerai votre nom et votre email pour contact.
      D’avance merci!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s