drh numerique

source : brzustowskiluc.com

 

Le rôle du DRH au sein de l’entreprise, de par le développement des prestataires de services RH, est de plus en plus remis en question. En effet, il n’est plus rare de faire gérer la paie, le recrutement,… en externe. Il est important de situer la fonction RH aujourd’hui, de déterminer celle qu’elle sera demain, et ce qu’il faut mettre en place pour maintenir son statut de gestion des ressources humaines.

Un DRH 3.0

Pour Pascal Nicaud, conseiller RH, la fonction RH va s’orienter plus dans un rôle d’accompagnement de choix de carrières des salariés, en se servant des outils numériques à sa disposition ou en en créant. Il considère que pour devenir un DRH 3.0, l’individu doit être abordé comme un consommateur de services, et non pas selon un rapport de subordination, voire de ressource d’ajustement. Afin que cela puisse fonctionner, il va falloir adapter l’outil en fonction des besoins et de la stratégie souhaitée de l’entreprise et non pas l’incorporer tel quel. Il faudra également l’expliquer et faire adhérer les salariés à ce changement.

Sandra Enlart et Bruno Mettling ont détaillé, dans un article paru en mars 2015, les changements que la numérisation va entraîner dans le groupe Orange. Outre la nécessité de former une partie de la masse salariale à ces outils, la hiérarchie va être bousculée et la stratégie envisagée à plus longue échéance.

État des lieux en France

L’observatoire des Rh et de l’e-transformation mène une enquête chaque année, depuis 5 ans  maintenant, pour connaître la position des DRH vis-à-vis de la numérisation, le nombre d’entreprises qui a déjà engagé le processus ainsi que les finalités.

Les résultats qui ressortent pour l’enquête menée du 7 septembre au 13 novembre 2015 sont globalement positifs mais montrent que le lancement dans le numérique est encore à sa phase initiale.

Ainsi face à la transformation de l’entreprise, les DRH se voient comme moteurs dans 44% des cas (+8 points) et comme accompagnateurs dans 44% des cas (-2 points). 52% des répondants (moteurs + initiateurs) sont dans une posture d’engagement.

Le digital est vu comme une opportunité pour déployer l’innovation pour une très grande majorité de RH à 90% et pour développer la marque employeur dans 92% des cas.

La perception de l’impact significatif du numérique dans les 5 prochaines années sur le management des hommes progresse de 10 points.

Enfin, les espaces collaboratifs de partage d’expériences (61%), les communautés de pratiques (57%) et le réseau social d‘entreprise (57%) sont les trois premiers outils pratiques déployés pour assurer le transfert des compétences.

Un prix pour le DRH numérique

Le 14 septembre 2015, Frédéric Thoral de BNP Paribas International Retail Banking s’est vu remettre le prix du DRH numérique. Créé en 2014 par l’Association Nationale des DRH et la commission nationale SIRH, ce prix a pour but de promouvoir les DRH ayant mis en place des solutions innovantes d’intégration de l’outil numérique dans leur gestion quotidienne, mais aussi proposer des pistes de réflexion sur l’aspect stratégique de la numérisation.

Frédéric Thoral a été récompensé pour la stratégie de transformation digitale de son entreprise. L’objectif du projet est de transformer les postures et les comportements des salariés pour privilégier des modes de fonctionnement plus collaboratifs, afin de répondre plus efficacement et rapidement aux attentes des clients.

La démarche a été menée en trois phases : la sensibilisation, suivi de formations techniques et comportementales, pour se terminer par une phase de transformation de l’environnement de travail, sur le long terme. Les premiers résultats indiquent un taux d’adhésion de près de 100%, indiquant que les nouveaux outils et comportements sont désormais bien ancrés dans les process quotidiens.

Xavier Broseta d’Air France a reçu  le prix des nouvelles pratiques numériques grâce à un outil pour développer de nouvelles compétences managériales (MyLearning).

Isabelle Longin DRH du CNRS a été récompensée pour son projet numérique/SIRH, un projet de référentiel des structures et des personnels. L’objectif est mettre à disposition des salariés et des structures des données fiables et sans doublon sur l’organisation de la structure.

La révolution numérique est en marche, déjà installée dans les foyers, elle est dans son balbutiement en entreprise. Il est important pour le DRH de ne pas rester sur le quai, au risque de voir disparaître sa fonction et son métier.

sources :andrh.fr, focusrh.com, observatoire-etransformation.com, lefigaro.fr

Advertisements

Un commentaire sur « Le DRH numérique »

  1. Le DRH numérique ne signe-t-il pas la fin du DRH actuel ou dit autrement ne va-t-on pas vivre une mutation en profondeur de ce métier par une dématérialisation de plus en plus forte avec le risque d’une perte d’humanisation dans les relations en entreprise? Le H de DRH, pour Humaines, ne va-t-il pas muter en N, pour Numériques?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s