QE

Source : darium.over-blog.com

L’intelligence émotionnelle place au cœur du débat ce que personne ne peut laisser à la maison quand il vient travailler : les émotions…  Au début des années 1990, se posait la question de savoir pourquoi 70% des personnes dotées d’un QI moyen réussissaient mieux que celles qui avaient un QI élevé. Ainsi, la mise en évidence du rôle de l’intelligence émotionnelle dans le monde du travail a levé le voile sur cette question et a poussé les entreprises à rééquilibrer les deux formes d’intelligence.

Nous avons tendance à nous méfier de nos émotions en les considérant comme une preuve de faiblesse. Or elles apportent un éclairage sur les relations humaines, en replaçant l’humain au cœur de l’organisation. En effet, l’intelligence émotionnelle serait l’habilité à « percevoir, distinguer et exprimer les émotions». Cinq compétences la caractérisent, avec la conscience de soi, la maîtrise des émotions, la motivation, l’empathie et la capacité à entrer en relation.

A quoi cela sert-il d’être émotionnellement doué au travail ?

Un bon niveau d’intelligence émotionnelle est particulièrement utile pour certaines fonctions en entreprise.

En effet, si nous prenons la vente par exemple, cela permet d’analyser les réactions des clients et d’adapter son discours en conséquence. Pour ce qui est des managers, l’intelligence émotionnelle leur permettra de faire en sorte que leurs décisions soient plus appréciées et donc suivies par leur équipe.

L’intelligence émotionnelle permet également de penser de façon plus créative (car étant moins technique) et d’utiliser les émotions pour résoudre des problèmes au quotidien. A titre d’exemple, face à des échanges de mails qui commencent à devenir tendus, une personne émotionnellement intelligente qui a conscience que changer de mode de communication peut aider, pourrait penser à organiser une réunion pour régler le problème de vive voix.

A contrario, un manager qui a une faible intelligence émotionnelle sera peu apte à comprendre et à s’adapter à son équipe. Il aura tendance à agir de façon impulsive, ne sachant pas gérer ses colères par exemple, ce qui aura des effets néfastes sur la motivation de ses collaborateurs et ainsi sur la performance de son équipe.

En effet, de nombreuses études démontrent qu’il existe un lien de corrélation entre l’intelligence émotionnelle du leader et la performance financière de l’entreprise. Le psychologue américain Daniel GOLEMAN, étant à l’origine de la vulgarisation de cette approche, a réalisé une étude sur 200 entreprises mondiales. Au vue des résultats obtenus, il affirme que l’évolution de la performance des entreprises est due pour 60% aux compétences émotionnelles de ses employés.

Comment évaluer l’intelligence émotionnelle ?

Les compétences émotionnelles peuvent être mesurées par le biais de tests de quotient émotionnel (QE). Ces tests tendent à se propager dans le monde de l’entreprise. Alors que certains sont utilisés pour évaluer des candidats lors d’un recrutement, d’autres sont employés en interne afin de sensibiliser et d’aider les salariés à optimiser leur capital émotionnel. Connaissance de soi, capacité de résolution de conflits, auto-motivation… A l’employeur de comparer les résultats des tests aux qualités requises pour le poste.

Peut-on faire évoluer son intelligence émotionnelle ?

Comme toute intelligence, chaque individu a une part innée et une part d’acquis. Or, l’acquis se travaille et peut donc évoluer en conséquence. Il existe de nombreuses formations qui permettent d’augmenter son intelligence émotionnelle en développant sa capacité d’écoute et sa capacité à mieux se connaître entre autre. Néanmoins, la première étape de ce long travail sur soi est la prise de conscience. Ainsi, il faut connaître ses axes d’amélioration et être prêt à travailler dessus avant d’envisager tout changement!

Sources : Les Echos, Central Test et myrhline.com

Publicités

Un commentaire sur « Quand les émotions sont sources de performance »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s