Lean management dessin

Source : a2c2.sharepoint.com

Nous entendons le management comme étant un ensemble de techniques de direction, d’organisation et de gestion d’entreprise. Il en existe différents types, différents modèles.

A l’ère de la mondialisation, des méthodes de travail traversent les frontières, s’étudient, se développent, se renouvellent et finalement s’appliquent dans nos pratiques de travail.

A la fin des années 80 est apparu le concept de Lean Management. Lean ? En français, cela signifie maigre, dégraissé. Un management dégraissé …

Définition

Ce concept est sorti des travaux de James P. Womack, Daniel T. Jones et Daniel Roos, chercheurs américains du MIT (Massachussets Institute of Technology) qui se sont penchés sur la ‘succes story’ du système de production Toyota. Ils en ont tiré un livre Le Système qui va changer le monde (The machine that changed the world).

Le Lean Management est un système d’organisation du travail qui cherche à faire réfléchir l’ensemble des collaborateurs sur les pratiques qui conduiront à une meilleure efficacité globale. Il s’agit d’adopter partout dans l’entreprise des procédures qui contribuent durablement à une meilleure performance économique. Cette méthode permet de rechercher les conditions idéales de fonctionnement en faisant travailler ensemble personnel, équipements et sites de manière à ajouter de la valeur avec le moins de gaspillage possible. Le Lean Management est un système d’amélioration continue.

Principe

Ce système d’organisation peut s’étaler sur plusieurs années. Le double objectif du Lean management est la satisfaction complète des clients (ce qui se traduit en chiffre d’affaires) et le succès de chacun des employés (ce qui se traduit en motivation et engagement). La méthode ‘Lean’ cherche donc à identifier les temps de valeur ajoutée dans un processus de fabrication ou de production avec la participation de l’ensemble des employés d’une entreprise pour lutter contre le gaspillage (aussi bien de temps que d’argent).

Pour cela, les enjeux sont d’appréhender ce qui plaît au client pour spécifier la valeur du service ou du produit, puis de réduire le délai entre la commande client et la livraison du produit ou de l’offre en ne produisant que ce qui est demandé, quand c’est demandé et dans la quantité nécessaire. L’entreprise doit se permettre également de s’arrêter à chaque défaut et de résoudre le problème, car cela permet ainsi de progresser et de faire s’impliquer les collaborateurs dans l’amélioration et la reconception de leur environnement de travail. Le Lean introduirait donc davantage de consultations des salariés au travail.

Ainsi, Le but de cette méthode est de construire pas à pas, amélioration par amélioration, la confiance entre l’entreprise et ses clients, entre l’encadrement et les salariés et entre l’entreprise et ses fournisseurs, avec pour objectif de tendre vers l’optimisation des processus.

Cette confiance permet un engagement collectif dans la recherche d’efficacité par la réduction des activités inutiles et permet de dégager des résultats financiers pour l’ensemble des partenaires de la chaîne de valeur : meilleurs rapport qualité/prix pour les clients, emplois et primes pour les employés, activité et rentabilité pour les fournisseurs tout en dégageant croissance et bénéfices pour l’entreprise.

De nombreuses entreprises françaises se sont déjà « converties ». Dans le secteur manufacturier et tout particulièrement l’industrie automobile -PSA Peugeot Citroën et Renault- mais pas seulement,  la banque et les assurances ont suivi le mouvement.

Cependant, cette méthode de management rencontre aussi des détracteurs.

Entre l’idéal du Lean et son application, l’écart peut être élevé. La critique la plus virulente concerne les risques de troubles musculo-squelettiques (TMS) que des ergonomes du travail considèrent comme accrus avec le Lean.

D’autres concernent la division plus grande du travail, qui rend les savoir-faire des salariés moins indispensables, les dévalorise et augmente les cadences. Dans Le Monde, un syndicaliste CFDT du comité d’entreprise de Décathlon critique la chasse aux moments jugés superflus. « Le but réel est que le salarié reste tout le temps à son poste… Alors que lorsqu’il se déplace, cela lui donne un petit temps pour souffler. »

Enfin, le chronométrage et les nouveaux modes opératoires ne sont pas adaptés à tous les employés. Les différences d’âge, de corpulence et de capacités physiques ne sont pas prises en compte par le Lean comme l’explique Fabien Gâche, délégué CGT chez Renault. Cela induit davantage de stress, de fatigue et de maladies professionnelles.

Un résultat diamétralement opposé au but originel du Lean et qui ressemble à s’y méprendre au travail à la chaîne d’antan.

Sources: lexpress.fr, qualiteperformance.org, blog.anxiopole.info

Publicités

4 commentaires sur « Le Lean Management »

  1. Le groupe Fiat développe également le Lean Management dans ses entreprises, au travers de la méthode WCM (World Class Manufacturing) qui reprend de nombreux outils du Lean (on peut citer l’un des plus connus comme le 5S, ou les radar chart pour évaluer les compétences au niveau des Ressources Humaines).

    Parmi les entreprises de la région qui utilisent cette méthode, on peut citer Magneti Marelli à Châtellerault, entreprise où plusieurs apprentis du M2 GRH sont passés (dont moi!).

    Comme toutes méthodes, le lean ou le WCM a des aspects positifs et négatifs, mais certains outils sont très intéressants à utiliser au quotidien et peuvent vraiment être utiles à l’entreprise.

    J'aime

    1. C’est toujours très agréable d’avoir des messages « d’anciens ». Votre conclusion résume très bien ce que nous avons voulu exprimer dans cet article. Merci Céline de votre commentaire et du partage de votre expérience de la région.

      J'aime

    2. Bonjour,
      Actuellement en M2 GRH, je souhaite faire mon mémoire sur la fonction RH et lean management. Pouvez vous m’informer sur les radar chart ?
      Vous en remerciant par avance,

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s