social_actu91295_photo

Aujourd’hui on estime que quatre générations coexistent au sein des entreprises.

Chacune d’entre elles ont des cultures bien distincte et intègre des valeurs bien différentes. Dans ce contexte, il n’est pas toujours aisé pour les entreprises de gérer l’intergénérationnel.

La plupart des entreprises sont désormais poussées à intégrer cette dimension pour se conformer à la loi et adopter le contrat de génération. Mais certaines vont beaucoup plus loin en faisant de l’intergénérationnel un réel facteur de performance humaine.

La coexistence de quatre générations

Les seniors ou boomers sont les personnes nées entre 1945 et 1964 qui ont grandi dans un contexte de plein emploi avec une croissance continue, leur rapport au management est souvent pyramidal.

La génération X comprend les personnes nées entre 1965 et 1980. Cette génération a vécu les diverses mutations entrepreneuriales et sociétales et est tournée vers la culture du mérite et du résultat.

La génération Y, née entre 1980 et 1995, est la génération hyperconnectée avec un rapport horizontal au travail.

Enfin, la génération Z, née après 1995, va bientôt rejoindre les bancs de l’entreprise et aura également une approche différente de ses prédécesseurs.

Dans ce cadre, difficile de mettre en place une coexistence harmonieuse entre des générations aux visions très différentes; les plus jeunes sont en quête de créativité et de flexibilité tandis que les plus vieux ont du mal à suivre les évolutions actuelles.

Cependant, comme l’indique l’enquête de l’OMIG de 2015,  85% des entreprises “gagneraient en efficacité si elles connectaient mieux les générations”, c’est dans ce cadre que les entreprises doivent intégrer un management intergénérationnel.

Le management intergénérationnel

En effet, le management des âges dans l’entreprise est une dimension complexe à prendre en compte mais étant un facteur de cohésion sociale pour l’organisation, ce management se révèle être un gisement de performance pour l’entreprise.

Pour Clair Michalon, à propos de l’interculturel, “le management intergénérationnel ne consiste pas à aligner les stéréotypes sur les générations, mais à mettre en marche une dynamique fondée sur la diversité”. Cette définition du management des jeunes et des seniors permet de faire ressortir les générations comme étant une source de performance lorsqu’elles sont considérées dans leur ensemble.

Ce nouveau mode de management c’est faire travailler les diverses générations ensemble en tirant le meilleur parti de leurs forces. Son intérêt est d’intégrer les risques de conflits liés aux différences générationnelles et favoriser la coopération.

Au delà des prérogatives du gouvernement en terme de contrat de génération, qui consiste à favoriser l’intégration d’un jeune en créant un partage de connaissances et compétences avec le maintien en emploi d’un plus âgé, ce management a une réelle plus value. L’idée est de créer une culture commune à tous en intégrant les diverses générations.

La stratégie RH et l’intergénérationnel

Une entreprise peut choisir de gérer l’intergénérationnel en favorisant la formation, l’organisation d’évènements sur les questions de génération.

L’intégration d’une telle thématique peut également se traduire par le mentoring inversé qui consiste à organiser un échange entre un jeune et un plus vieux. Les plus jeunes accompagnent les plus vieux dans des problématiques qui peuvent être liées à la digitalisation de l’entreprise. Cette situation permet au jeune d’expliquer le fonctionnement des nouvelles technologies et les plus vieux peuvent également partager des pratiques professionnelles liées à leur expérience.

Peu importe quelle stratégie l’entreprise souhaite adopter, le plus important étant de s’assurer que toutes les générations se sentent écoutées dans l’organisation et reconnues. En poursuivant l’objectif d’une culture commune à toutes les générations, les entreprises pourront finalement considérer le lien intergénérationnel comme étant un levier de performance.

Gérer l’intergénérationnel peut se révéler très complexe car il est difficile de prendre en compte les diverses problématiques reliées à chaque génération. Pourtant, adopter une démarche positive de gestion des âges peut être un réel atout pour l’entreprise qui peut lui permettre de créer un climat serein et accroître la performance des salariés.

sources: journaldunet.com, rhinfo.com, deviendragrand.fr

Publicités

2 commentaires sur « L’intergénérationnel, levier de performance de l’entreprise »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s