RAP-412

Source: dessins-rapaport.com

Une charte éthique est un référentiel dictant des règles et des principes de bonne conduite au sein d’un groupe de personnes. Bien qu’il s’agit d’un engagement libre et gratuit, elle définit des valeurs communes auxquelles toute entreprise adhérente peut se référer pour orienter ses décisions.

Charte éthique et fonction RH, deux notions qui demandent à être encadrées?

Voici encore un paradoxe de notre fonction RH. L’éthique RH n’a pas une définition arrêtée, chacun en a une idée. Néanmoins, nous y voyons tous des règles de comportement qu’il serait conseillé de suivre plutôt que d’autres.

Il n’y a donc pas de normes en terme d’éthique. Il s’agit d’une idée générale partagée qu’on applique localement dans une entreprise, en lien avec les problématiques et le contexte de celle-ci.

Et pourquoi la fonction RH n’aurait pas une charte éthique elle-aussi ?

Deux experts, le consultant François GEUZE et le directeur du développement social chez LVMH Christian SANCHEZ se sont penchés sur le sujet. Tous deux ont travaillé sur le projet d’une charte éthique RH avec d’autres associations et clubs de DRH depuis plus d’un an. En janvier 2016, ils ont alors lancé une enquête nationale auprès des professionnels RH pour co-construire une charte éthique de la fonction. Donner du sens à la responsabilité professionnelle, communiquer pour garantir la cohésion… l’enquête passe en revue 9 grands thèmes sur lesquels la future charte pourrait s’appuyer. L’initiative a rencontré un franc succès, au cours des 2 premières semaines 1200 participants ont pris le temps de répondre à l’enquête.

La charte éthique RH, un référentiel bienvenu:

L’enquête a réuni majoritairement des participants liés à la fonction avec 31% de DRH, 35% de professionnels RH, 20% de consultants et le reste se rattachant à des fonctions de dirigeant et de représentant du personnel. A cela, les thèmes de la charte ont reçu 95% de taux d’adhésion et dénombrés près de 300 propositions de modification ou de rajout.

Pour Christian SANCHEZ, le succès de cette démarche traduit la position souvent inconfortable du DRH, confronté à des questions sensibles comme le burn-out ou encore le port du voile. La fonction RH étant tiraillée par des contraintes et des effets de mode managériale, la charte pourrait être ici un référentiel sur lequel se rattacher afin d’appuyer et de justifier ses décisions.

Vers une charte éthique reconnue par tous:

Afin de faire vivre le projet et de poursuivre la discussion, un forum a été ouvert sur le site. Ainsi, les participants peuvent enrichir la réflexion et laisser des messages. François GEUZE et Christian SANCHEZ souhaitent pousser l’initiative plus loin et que cela dépasse la simple communauté RH. Les 2 experts ont pour projet de partager leur réflexion avec des partenaires sociaux, des déontologues, des dirigeants et des formateurs (notamment afin de matérialiser cette charte en entreprise lors de formations RH).

Ainsi le projet de charte éthique a pour objectif d’aider les DRH, les RRH et les consultants à aligner pratiques professionnelles et éthique. Cette initiative vous intéresse et vous souhaitez en savoir plus ? Le site vous livre ses premiers résultats intermédiaires:  www.e-rh.org/Enquete/

Sources : wk-rh.fr, e-rh.org/Enquete et journaldunet.com et andrh.fr

Advertisements

Un commentaire sur « Une charte éthique pour la fonction RH ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s