Le label “TOP EMPLOYER”, un levier pour renforcer la marque Employeur

top employer

Le marché du travail étant concurrencé comme n’importe quel autre marché, les entreprises doivent se démarquer par une politique RH attractive pour attirer et retenir leurs talents. Pour « séduire ses clients », la promesse RH se doit donc d’être à l’écoute et répondre à son marché interne (les salariés) et externe (les candidats).

En effet, de plus en plus d’entreprises se dotent désormais de certifications et labels employeurs. Il en existe de nombreux tels que les Labels égalité, diversité, la certification SA 8000 (Règles de bonne conduite en matière de traitement des salariés de la sous-traitance et des fournisseurs), mais aussi ceux plus en vogue tels que le label Top Employers Institute ou encore la certification Great Place to Work.

Une stratégie RH pour recruter les talents et les fidéliser :

Afin de se démarquer et d’attirer les jeunes talents, les entreprises ont compris qu’il était primordial de valoriser leur marque employeur c’est-à-dire, considérer leurs futurs collaborateurs comme des clients et d’axer leur communication RH sur ce que l’entreprise offre en tant d’employeur. “Communiquer pour séduire le collaborateur présent ou futur ,au même titre que sa clientèle, est devenu un enjeu majeur à l’heure où le salarié qualifié craint de s’ennuyer au travail”, note Mathieu Gabai, président de l’agence de conseil en communication RH Quatre Vents. C’est pourquoi, se doter d’une stratégie de marketing RH est d’autant plus cruciale dans les secteurs en tension, où il y a pénurie de talents et où ces derniers sont durs à fidéliser.

En outre, le salarié adéquat est rare, donc il se « chouchoute ». En interne, une stratégie de marketing RH efficace consiste à bien connaître ses talents afin de coordonner son offre à l’attention des employés sur chaque segment (évolution, formation) en fonction des cibles (cadres, non-cadres, managers). Les salariés aujourd’hui veulent du sur-mesure et les entreprises doivent individualiser les parcours si elles veulent être bien considérées par ces derniers.

Dans cette optique et pour asseoir leur notoriété internationale, nombre d’entre elles participent à la certification “Top Employer”.

Présentation du label “Top Employer”:

Fondé à Amsterdam en 1991, l’institut Top Employer certifie les entreprises proposant à leurs collaborateurs les meilleures pratiques en ressources humaines (RH). Chaque année, plus de 850 entreprises au monde sont ainsi certifiées.

La certification Top Employer est uniquement accordée aux entreprises appliquant les critères d’excellence les plus élevés en matière de conditions de travail. La première étape du processus de certification est la participation au questionnaire HR Best Practices, qui étudie de manière approfondie l’environnement RH. Cette étude évalue de manière rigoureuse les conditions fournies à la DRH et aux collaborateurs. À l’issue d’une validation des réponses et d’un audit effectué de manière indépendante, des scores sont attribués en comparant les résultats de l’enquête à une norme internationale. Seuls les employeurs atteignant un certain niveau peuvent obtenir la certification. Ainsi, les entreprises certifiées Top Employer peuvent donc se considérer à juste titre, comme faisant partie des meilleurs employeurs au monde et ainsi renforcer leur marque employeur. Elles démontrent un environnement « RH » avant-gardiste dont l’objectif est d’optimiser les conditions de travail et d’assurer un développement aussi bien professionnel que personnel.

Le palmarès 2016 et le bien-être au travail valorisé :

En 2016, le palmarès “Top Employer” français comporte 64 certifiés, soit une hausse de 10 % par rapport à l’édition précédente. Un des items marquant cette année est le bien-être au travail : “la France fait des progrès, mais reste à la traîne “ analyse Benoît Montet, directeur France de Top Employer. Il est intéressant de noter que cette année, même si les politiques de bien-être sont valorisées et reconnues, elles revêtent une dimension RH autrement plus stratégique dans certains pays voisins. A noter aussi que les Top Employer France restent en retrait sur les questions de prévention sanitaire, comme l’accompagnement des problèmes de surpoids ou les campagnes d’information nutritionnelle. Enfin, la stratégie de gestion des talents est désormais considérée comme une brique à part entière de la stratégie globale de l’entreprise. En Europe comme en France, 95% des Top Employers portent désormais la gestion des talents en comité exécutif, officialisant ainsi le lien direct entre la stratégie Business et la stratégie People. En 2015, ils n’étaient que 75% !

Notons pour conclure que le grand gagnant de cette édition 2016 est le Groupe BNP Paribas qui s’est vu attribuer la certification «Top Employer Europe 2016» et «Top Employer France 2016», et ce pour la 3ème année consécutive.
Sources : www.leparisien.fr, www.marketingRH.fr, http://www.focusRH.com

Une réflexion sur “Le label “TOP EMPLOYER”, un levier pour renforcer la marque Employeur

  1. Le label est perçu comme un gage de sérieux et peut être un des leviers concourant effectivement au renforcement de la marque employeur!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s