permis-de-travail-canada

Alors que le chômage ne cesse d’ augmenter en France , pour atteindre 10,6 % de la population active en France (selon INSEE), le Canada semble avoir trouvé la solution: l’expatriation….

Chaque année, le Canada crée 300.000 emplois . Tous ces emplois ne concernent pas uniquement les canadiens, mais aussi les étrangers et particulièrement les ressortissants francophones. Informaticiens, soudeurs, restaurateurs, jeunes diplômés issus de grandes écoles, les français ont la « côte » auprès des recruteurs .

Ce recrutement de francophones a pour objectif de renforcer le bilinguisme de ces différentes régions, pour preuve l’organisation du salon Destination Canada à Paris avec un pôle emploi international. Le seul bémol, la maitrise de l’anglais obligatoire car  même au Québec, rares sont les postes où tout peut être fait en français.

Le savoir-faire français est très apprécié

Les besoins sont particulièrement accrus dans le domaine des  services à l’image des informaticiens ou des restaurateurs. Les employeurs apprécient le savoir être et le savoir-faire pointu des Français dans les métiers de bouche ( tels que la cuisine, la restauration, la boulangerie-pâtisserie, le vin et l’hôtellerie) selon la Ministre-Conseiller Caroline Guimond. Ainsi, Denis Prud’homme, chef d’entreprise de la province de Saskatchewan, a fait venir 120 français pour des embauches sèches. Selon lui ces derniers se disent très satisfaits d’avoir franchi le pas. Le Canada parie beaucoup sur la politique de la compétence…Cette méthode vise à lutter contre les discriminations, tous les candidats quelles que soient leurs origines, religion ou orientation sexuelle, se voit proposer un poste en adéquation avec les compétences et plus values qu’ils peuvent apporter à l’entreprise.

En 2011, 7000 visas de résidence ont été attribués, ce fameux laisser passer pour travailler de manière définitive au Canada.

De nouveaux travailleurs francophones au Canada

Le Canada qui occupe actuellement la seconde place dans la liste des pays les plus vastes du monde, souhaiterait  voir sa population tripler d’ici à 2100; ce qui poussent les entreprises à recruter massivement de nouveaux travailleurs francophones. Dans un but de faciliter leur intégration , les habitants ont demandé des création d’écoles, d’activités en français et la promotion de la culture francophone.

L’avantage pour les candidats à l’exode vers le pays à la feuille d’érable, est l’abondance des postes dans tous les domaines et quelque soit le niveau d’étude.

Pourtant il existe tout de même un obstacle de taille pour fouler le sol de cet eldorado, l’obtention et le coût du fameux Graal: le visa…

http://www.insee.fr/fr/statistiques/1565160

https://www.location-francophone.com/blog/travailleurs-francophones/http://www.20minutes.fr/

http://www.canadavisa.com/fr/canadian-temporary-work-visa.html

 

Publicités

2 commentaires sur « Le Canada : nouvel eldorado pour les travailleurs français ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s