La société FOCSIE : Formation Conseil Social Inter-Entreprises, créée en 1974, met des infirmières et des assistantes sociales à disposition des entreprises. Afin de répondre aux nouvelles demandes, le groupe développe Synergence2A : un cabinet d’audit et de formation sur la santé et le bien-être au travail.

Le siège de la société FOCSIE est basé à Angers, il emploie plus de 130 collaborateurs regroupés au sein de 8 agences. Ces derniers interviennent dans 23 départements et accompagnent quotidiennement 300 entreprises, associations et établissements publics.

L’objet de notre entretien est de développer le rôle encore assez méconnu et non moins important de l’Assistant(e) social(e). Nous le réalisons auprès du Directeur d’agence FOCSIE de Chasseneuil du Poitou (86).

Cette agence s’occupe d’environ 250 adhérents employant au total 60 assistantes sociales (AS). Elle intervient auprès d’une quarantaine d’entreprises et établissements clients, avec une équipe d’environ 10 personnes.

Pouvez-vous nous indiquer quel a été votre parcours universitaire et professionnel ?

J’ai eu un parcours assez varié, en commençant d’abord par un bac S Sciences de l’Ingénieur, puis un DEUG de Philosophie, pour terminer par une formation d’AS durant 3 ans.

D’un point de vue professionnel, j’ai travaillé dans l’appui à la parentalité d’enfants en situation de handicap au sein de Centres Médicaux Psycho-Pédagogiques (CMPP). J’ai ensuite travaillé dans un SESSAD : Service Spécialisé de Soutien et d’Aide à Domicile. Je m’occupais alors de parents ayant des enfants en situation de handicap.

Pour finir, j’ai intégré FOCSIE en tant qu’assistant social du travail pendant environ 3 ans, en intervenant auprès de diverses organisations. J’ai été nommé Directeur d’agence en 2014 et j’ai alors décidé de suivre une dernière formation spécialisée sur les enjeux de la QVT : le Master 2 Management, Travail et Développement Social à l’université de Paris Dauphine. Cette formation a été financée grâce à mon CPF.

Quelles sont les obligations légales vis-à-vis des assistantes sociales pour les entreprises ?

Le cadre légal est en général assez peu connu des DRH et de l’inspection du travail. Il y a toutefois une obligation légale d’avoir une AS pour les entreprises supérieures à 250 salariés (Article R250-1 du Code du Travail).

Bien qu’il s’agisse d’une obligation, il n’est pas toujours justifié pour les entreprises d’employer une AS à temps plein. C’est ainsi que nous avons eu l’idée en 1974 de regrouper les assistantes sociales, afin de proposer leurs compétences en temps partiel auprès des entreprises.

Comment est né ce métier et quel est le rôle d’une assistante sociale ?

Les AS ont vu le jour durant la première guerre mondiale : les femmes travaillaient pour la plupart en usine, la question de la garde de leurs enfants entre autres s’est alors posée. Les “surintendantes d’usine” ont alors été créées, se développant chez PSA ou encore Michelin.

En 1945, ce travail s’est scindé en deux : il a été demandé aux surintendantes de faire un choix de spécialisation entre infirmière et assistante sociale. La naissance officielle de la dénomination d’AS date ainsi de 1945. Aujourd’hui cette activité a beaucoup augmenté : il y a une dizaine d’années, nous en comptions à peine 500, actuellement il y en a plus de 3 000.

Le rôle d’une AS est de résoudre les problèmes des salariés. Ces derniers peuvent être… :

  • Personnels : budget, santé, logement, famille ;
  • Professionnels : relations dans le travail, reclassement professionnel, handicap, liens entre l’entreprise et le salarié en arrêt-maladie, départ à la retraite.

Son rôle est également de contribuer au bon déroulement de la vie sociale dans l’entreprise, en favorisant la communication ou encore en apportant un autre éclairage à la gestion des ressources humaines.

Les évolutions du métier d’AS à travers le temps

Ce métier a évolué au fil des années, notamment sur l’échelle de la prévention des risques. Nous sommes passés de :

1) la prévention des risques physiques tels que les TMS,

2) à la prévention des risques psychosociaux,

3) pour finir par la préservation de la santé des salariés. FOCSIE se présente comme un service de santé du travail. Nous considérons que le travail fabrique la santé, nous rentrons ainsi dans une démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises. “Sociétale” car deux niveaux de responsabilités se dégagent : localement, et au niveau de la société en général. En effet, l’entreprise se retrouve dans une situation où elle doit faire en sorte que ses salariés disposent de conditions de travail épanouissantes, elle est là pour « fabriquer de la santé ».

Ce métier est-il connu auprès des salariés ?

Non il ne l’est pas, nous avons un gros travail de communication à réaliser. C’est pourquoi nous avons fait la démarche de nous rapprocher des écoles telles que l’IAE de Poitiers afin de présenter ce métier. Nous créons des outils spécifiques afin de nous aider, mais nous devons en priorité levers plusieurs freins venant des salariés :

1) « Pourquoi maintenant ? » La question sous-jacente ici concerne un éventuel PSE. Nous levons ce frein en expliquant l’obligation légale et en mettant en avant qu’il s’agit d’un véritable soutien.

2) « Pourquoi nous ? » La crainte ici est d’être jugé, or les AS rencontrent tout le monde dans une entreprise, y compris le DRH en entretien social. Au total, une assistante sociale rencontre 10% du personnel.

 

Avec quel type de contrat employez-vous vos AS ?

Chez FOCSIE, nous avons fait le choix de les employer en CDI et non en CDD de mission comme chez la plupart de nos concurrents. Notre analyse est la suivante : le métier d’AS est très spécialisé et nécessite de connaître les enjeux des RH, les accords de l’entreprise, la GPEC ou encore la QVT.

Quels sont les enjeux rattachés à ce corps de métiers ?

Nous en distinguons plusieurs, tout d’abord les enjeux liés aux Ressources Humaines : les organisations ont des enjeux de performance économique et en l’occurrence, de bonnes conditions de travail permettent d’atteindre cette performance. Ce sont donc les services RH qui viennent à notre rencontre, l’idée est d’avoir un service social qui puisse les aider à développer leur politique RH.

Les AS sont tenues au secret professionnel, toutefois les DRH doivent savoir ce qu’il se passe pour pouvoir développer leur politique RH. FOCSIE produit alors un rapport d’activité composé de données quantitatives : nombre de salariés, les services concernés, problématiques évoquées etc. Ainsi que de données qualitatives au travers d’une analyse des éléments relevés. Cela permet ainsi au service RH de pouvoir piloter ses enjeux en justifiants les principaux points de sa nouvelle politique RH.

Nous relevons également des enjeux professionnels : le service social intervient sur la question du handicap. Nous aidons les personnes à ouvrir leurs droits, nous les aidons à être dans une forme d’acceptation, d’appropriation du handicap.

Enjeux en matière de santé au travail : nous n’avons pas vocation à prodiguer des soins mais à donner accès aux droits, à les expliquer. L’atout du service social est qu’il peut rencontrer les salariés en dehors de l’entreprise, y compris en arrêt maladie. Durant ses visites, l’AS se renseignera par exemple sur la visite de pré-reprise, l’éloignement par rapport au travail ou encore elle travaillera sur le projet de retour à l’activité.

Nous tenons à remercier chaleureusement Monsieur Pierre Chiron pour sa disponibilité et son accueil dans ses locaux !

Nous vous invitons à regarder cette vidéo réalisée par FOCSIE afin de vous remémorer les points essentiels du travail d’assistant(e) social(e).

 

Publicités

Un commentaire sur « Quel est le rôle d’une Assistante Sociale au travail ? Interview de la société FOCSIE »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s