Actualités sociales du mois de janvier 2018

Bonjour à tous, pour ce nouvel article portant sur les actualités sociales, nous vous proposons de faire une rétrospective sur les faits marquants du mois de janvier 2018

Plus de pouvoir d’achat au mois de janvier pour les salariés du privé

A partir du 1er janvier 2018 la CSG a augmenté de 1,7 point, toutefois dans un deuxième temps les cotisations salariales pour la maladie et le chômage ont diminué. En effet, la cotisation maladie (0,75%) a été supprimée et la cotisation chômage a baissé de 1,45 point au 1er janvier 2018. Une seconde baisse est prévue au 1er octobre 2018 de 0,95 point. Par ailleurs, les retraites et les plus hauts revenus sont davantage impactés avec une diminution de leur pouvoir d’achat.

Lancement par le gouvernement d’une mission pour redéfinir le rôle de l’entreprise

Le vendredi 5 janvier 2018, quatre ministres (Nicole Belloubet, Nicolas Hulot, Bruno Le Maire, Muriel Pénicaud) étaient réunis avec les partenaires sociaux pour l’ouverture d’une réflexion sur le rôle des entreprises dans la société. Cette mission a été confiée par le gouvernement à Nicole Notat, (ancienne secrétaire générale de la CFDT), et Jean-Dominique Senard, patron de Michelin. Ils devront rendre leurs travaux le 1er mars 2018. Les recommandations de cette réflexion seront reprises dans le cadre du plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) qui sera présenté au printemps en Conseil des ministres.

Mise en place de ruptures conventionnelles collectives chez Pimkie et PSA

Deux semaines après la parution du décret d’application plusieurs entreprises comme PSA et Pimkie ont annoncé la mise en place de ruptures conventionnelles collectives. Pour l’entreprise de prêt-à-porter, 208 emplois seraient impactés et pour PSA c’est un maximum de 1300 emplois. Toutefois, Pimkie a dû renoncer à utiliser ce dispositif faute d’accord avec les syndicats. Concernant PSA, les organisations syndicales ont signé le projet de rupture conventionnelle car la Direction a confirmé l’embauche de 1300 personnes en contrat à durée indéterminée ainsi que 2000 emplois jeunes en contrat d’apprentissage.

Pour en savoir plus sur ce nouveau dispositif mis en place par les ordonnances du code du travail, nous vous invitons à lire notre article sur ce sujet :

https://blogrhiaepoitiers.wordpress.com/2018/01/23/rupture-conventionnelle-collective/

Carrefour annonce la suppression de 2400 emplois.

Le 23 janvier, le groupe a annoncé un nouveau plan « Carrefour 2022 » par la voix de son Président Directeur Générale, celui-ci prévoit la suppression de 2400 postes, via un plan de départs volontaires.

Toyota choisit la France

Le constructeur automobile japonais va investir entre 300 et 400 millions dans son site de Valenciennes et créer 700 emplois, notamment grâce à la production sur ce site d’un nouveau véhicule de la marque.

Ouverture des négociations concernant la réforme de l’assurance chômage

Les partenaires sociaux ont ouvert le jeudi 11 janvier 2018 les négociations sur la réforme de l’assurance chômage. Ces négociations s’achèveront le 15 février 2018. Parmi les principaux points de négociation nous retrouvons : l’ouverture des indemnités chômage aux démissionnaires ainsi qu’aux indépendants, la lutte contre la prolifération des contrats courts et enfin le contrôle des chômeurs.

Une transformation des contrats aidés

Le mardi 16 janvier, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé une diminution des contrats aidés en 2018 avec 200 000 contrats au lieu de 320 000 en 2017. Ces contrats vont être transformés pour devenir des « Parcours Emploi Compétence » (PEC). Ces PEC sont destinés à des personnes éloignées de l’emploi et vont reposer sur un triptyque :

  • Emploi
  • Formation
  • Accompagnement

Par ailleurs, pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, les employeurs seront sélectionnés en fonction des critères suivants :

  • L’emploi doit permettre de développer des comportements professionnels et des compétences techniques qui répondent aux besoins du bassin d’emploi ou qui seront transférables à d’autres métiers.
  • L’employeur doit démontrer une capacité d’accompagnement au quotidien.
  • L’employeur doit permettre l’accès à la formation et à l’acquisition de compétences.

Ce dispositif aura pour but une insertion durable des personnes dans l’emploi.


Nous espérons que cet article pourra vous éclairer sur les principales nouveautés de janvier 2018. Pour plus d’informations nous vous invitons également à lire notre article sur les changements au sein des entreprises au 1er janvier 2018.

Nous restons à l’écoute de vos remarques et à votre disposition pour répondre à vos éventuelles questions.

Un commentaire sur “Actualités sociales du mois de janvier 2018

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :