Interview de Stéphane Bourbier (OurCompany)

Nous interviewons aujourd’hui Stéphane Bourbier, PDG et fondateur de OurCompany pour qu’il nous présente dans un premier temsps le fonctionnement de ce service. La seconde partie de cette interview sera dédiée à la question du bien-être au travail, vous pourrez la retrouver à partir de la semaine prochaine.

  • Bonjour Stéphane, pourriez-vous vous présenter et nous exposer votre parcours ?

Je suis Stéphane, j’ai 47 ans. J’ai plutôt un parcours d’entrepreneur avec plusieurs expériences qui m’ont rapprochées des problématiques de bien-être au travail au sens un peu large. J’ai créé ma première entreprise lorsque j’étais en train de passer mon Bac, l’idée était de rendre disponible par Minitel les informations que je n’arrivais pas à trouver concernant les différents parcours de formations supérieures. A l’époque cette information provenait exclusivement des centres d’informations et de documentation du lycée, et j’ai donc créé un site qui avait pour vocation d’aider les étudiants à se repérer dans les différentes filières. J’étais sans doute un peu trop jeune pour savoir faire tourner une entreprise, cela s’est donc arrêté au bout de deux ans. J’ai par la suite créé différentes entreprises, dont deux sont assez marquantes vis à vis de la question du bien-être au travail. La première proposait des lieux de séminaires d’entreprises ou l’on accueille des entreprises qui viennent faire du team building (cohésion d’équipe NDLR), travailler sur leurs valeurs ou leur culture d’entreprise, etc… Il s’agissait d’une réflexion sur notamment : qu’est ce qui fait le cadre pour qu’une équipe puisse s’épanouir, cela m’a permis de voir plusieurs équipes travailler sur ces problématiques.

Je mène ensuite quelques aventures entrepreneuriales, ma seconde expérience marquante est un cabinet de conseil en stratégie opérationnel dont le métier consistait à aligner les stratégies immobilières d’un groupe sur sa stratégie globale. L’idée était de comprendre quels étaient les enjeux fiscaux, juridiques, etc… mais aussi comment gérer la croissance d’une entreprise, sa décroissance, la flexibilité des espaces de travail et surtout quel type d’espace de travail pour quelle culture d’entreprise. J’ai revendu mes parts dans ce cabinet en 2007 en me promettant de ne plus jamais travailler et de profiter de ma liberté financière pour faire quelque-chose de non capitaliste. Je me suis donc occupé pendant quelques années d’une association qui s’appelle Jalmalv, s’occupant de l’accompagnement de gens qui sont en fin de vie, en soins palliatifs. Et donc à nouveau une vraie question se pose sur le rapport humain, qu’est-ce que c’est qu’écouter, qu’est-ce que c’est qu’accompagner.

L’entreprenariat m’a par la suite un peu manqué, j’ai donc commencé à investir dans des start-up pour les aider dans leur développement tant financièrement qu’en étant dans leur board (Conseil d’Administration NDLR). J’ai donc accompagné quelques structures comme Pumpkin qui fait du remboursement entre amis, ou Yuflow qui propose une solution de paiement en milieu événementiel comme des festivals, etc…

Cela m’amène au 6 Avril 2016, je prenais un petit-déjeuner avec un ex-collègue lorsqu’il s’est effondré en larmes en me racontant son burnout et en me disant « Stéphane, tu es le premier à qui j’en parle, j’ai honte d’en parler à mes collègues, si j’en parle à ma DRH ou mon manager j’ai peur d’être étiqueté maillon faible et d’être viré ».

De cette expérience est née l’idée de dire « et si on créait un site ou une application qui permette à tous les salariés de s’exprimer sur ce qu’ils vivent au travail, et si on y insérait une bonne dose de transparence pour mesurer l’indice de bien-être des entreprises, on forcerait les organisations à vraiment placer l’humain au cœur de leur stratégie ». Et de là est née OurCompany.

Nous nous sommes réunis avec mes associés, Elodie, qui est psychologue sociale et du travail qui pilote notre pôle recherche, Thomas, qui est responsable de notre pôle produit, et Vivien qui est notre CTO (Chief Technology Officer ou Directeur de la technologie NDLR). Nous avons pris possession de nos bureaux le 1er Juin 2016, et avons sorti une version alpha de notre produit en août 2016, la version publique est-elle sortie le 1er mai 2017.

  • Qu’est-ce que OurCompany, quelles sont ses activités ?

A OurCompany nous avons deux grandes activités. Nous sommes utilisés par 35 000 salariés et une vingtaine de clients entreprises, nous éditons tout d’abord une application dont sort aujourd’hui la version web et mail. Cette solution permet aux salariés d’exprimer ce qu’ils vivent au travail à travers de petits questionnaires, nous posons une question par jour qui permet d’extérioriser le ressenti au travail, son rapport avec ses collègues, avec le management, l’adhésion aux projets et à la culture de l’entreprise, le sentiment d’autonomie et de compétence, le sentiment d’épanouissement, la santé au travail et les conditions matérielles de travail.

L’idée est de permettre à chaque salarié de se situer par rapport à ses collègues ainsi qu’à la communauté et de réagir, ce qui constitue le deuxième grand module : un forum qui permet de s’exprimer anonymement. L’idée est de libérer la parole des salariés pour que quels que soient les rapports de force, de pouvoir ou de hiérarchie, chacun puisse dire à la fois ce qui lui pose problème et à la fois proposer des idées pour améliorer les choses et donc d’être acteur de son bien-être au travail, de celui de ses collègues et de son organisation au sens large.

Notre seconde activité c’est notre service aux entreprises, l’application est gratuite pour tous les salariés mais si l’entreprise veut pouvoir utiliser cet outil finement et donc segmenter la donnée pour connaitre : quelles sont les équipes où les choses vont bien ou bien au contraire quelles sont les équipes plus en difficultés, le niveau d’intégration des nouveaux embauchés, ou comment des salariés vivent une période de transformation. Cela permet aussi de segmenter la donnée par service ou par implantation géographique par exemple. Cette solution est disponible à travers un abonnement qui est payant et qui permet à l’entreprise de créer plusieurs segments, tout en respectant l’anonymat des salariés car il faut qu’il y ait au moins dix personnes dans un segment pour qu’il y ait une donnée. Nous proposons également dans cette solution que l’entreprise puisse poser ses propres questions, nous posons nous-même tous les jours nos questions ce qui permet un benchmark très fin par rapport à d’autres entreprises. Mais s’il y a des questions liées à l’actualité de l’entreprise ou même à l’actualité d’un manager ou d’un service, l’entreprise peut la poser indépendamment.

V3_PUB_Ca va au boulot_Tasse

  • J’imagine donc dans ce cas que c’est l’entreprise qui invite ses salariés à s’inscrire à la plate-forme ?

Oui, alors cela se passe souvent en deux temps, c’est-à-dire que très souvent ce sont des salariés qui installent l’application et qui en parlent en interne, à leurs managers, leurs DRH, qui donc dans un second temps nous contactent et proposent par la suite l’application à l’ensemble de leurs salariés. Nous avons dans ce cas un service d’accompagnement au déploiement dans la communication interne mais aussi physique avec des flyers, des affiches, etc…ainsi que dans la mise en place de l’accompagnement par exemple d’un groupe QVT qui vas pouvoir travailler sur ce qui remonte du terrain pour derrière décliner un plan d’action. Nous proposons également d’accompagner et former les partenaires sociaux, les managers, qui utilisent ce nouvel outil car leurs rôles vont pouvoir changer du fait de la transparence entrainant ce type de démarche.

  • Vous l’avez évoqué, l’idée de OurCompany est de simplifier le dialogue entre employeur et salariés, il s’agit habituellement du rôle des IRP, comment cette relation s’articule ?

Nous avons de très bons rapports avec les partenaires sociaux, nous travaillons à leurs côtés et cela constitue d’ailleurs la troisième mission d’OurCompany, nous avons une base de données unique sur le bien-être au travail au travers des questions que nous posons à notre communauté et nous produisons donc régulièrement des études sur le bien-être au travail. Nous avons sondé par exemple pour la CGT, notre communauté pour étudier d’une manière assez fine, l’impact du télétravail sur la charge mentale et le droit à la déconnexion. Nous faisons également chaque trimestre des études pour le MEDEF concernant les attentes des Français vis-à-vis de leur management.

Nous travaillons donc énormément avec les partenaires sociaux sur cette partie étude et quand nous débutons notre travail dans une entreprise, cela permet aux partenaires sociaux d’avoir une donnée beaucoup plus objectivée de l’ensemble des salariés qu’ils soient syndiqués ou non. Cela peut cependant au début les mettre mal à l’aise car ils peuvent avoir la perception que l’on prend leur place pour remonter l’information, or nous le faisons vraiment en soutien et en toute transparence. Donc l’idée est vraiment de leur permettre grâce à une information plus exhaustive, plus neutre, objectivée, d’avoir des éléments renforcés pour les négociations à mener au sein des entreprises ou des branches.

Bannière_Lolo

  • Quels sont vos clients ?

Ils sont très variés, nous travaillons avec de grands groupes, nous menons par exemple actuellement un test au sein de la BNP Luxembourg, nous travaillons également avec la MAIF, le secteur public, comme par exemple la CGA ou la CPAM de Meurthe et Moselle, avec Pôle Emploi, mais aussi avec des start-up comme AB Tasty, donc toutes les tailles d’entreprises. Notre solution s’adresse vraiment à tout salarié à partir du moment où il travaille dans une organisation qui a déjà une certaine taille, je dirais environ une cinquantaine de personnes.

  • Pouvez-vous nous en dire plus sur le processus de création d’une idée comme celle de créer OurCompany ?

Il y a toujours un élément déclencheur, après qu’est ce qui fait que l’on reste sur une idée, c’est sans doute qu’il y a une affinité autour du sujet. Je crois aussi, et c’est mon cas, que la vision pour un entrepreneur de l’impact social de leur activité, donc le besoin d’être aligné en termes de sens et de valeurs est important. Par exemple, ce qui nous a énormément surpris c’est que nous avons plus d’un tiers de nos utilisateurs, qui se servent d’OurCompany en tant que citoyens consommateurs, et choisissent par exemple leur fournisseur d’électricité ou leur supermarché en vérifiant avant si les personnes qui y travaillent y sont bien. Ce que nous n’avions pas mesuré c’est à quel point le bien-être au travail est en fait la nouvelle revendication sociétale des salariés et des citoyens aujourd’hui.

  • Cela pourrait-il aller jusqu’à rentrer en ligne de compte pour des appels d’offres ?

Bien sûr, nous signons d’ailleurs actuellement un contrat important avec un fournisseur BtoB (Business to business, de professionnels à professionnels NDLR) qui doit quand il répond à des appels d’offres de grands groupes démontrer qu’il a une dimension RSE certaine et validée, et veut donc se servir d’OurCompany pour montrer qu’il a ce label « Entreprise à l’écoute de ses collaborateurs ». Cela impacte également la finance, il existe de plus en plus de fonds d’investissements ISR (Investissements socialement responsables) qui regardent cette dimension humaine et qui se servent des donnés d’OurCompany pour décider ou non d’investir dans telle ou telle entreprise cotée. Notre travail a donc une portée beaucoup plus large que ce que nous avions imaginé.

Vous pouvez retrouver OurCompany sur leur site web, mais aussi sur l’App Store et le Play Store.

A la semaine prochaine pour la suite de cet entretien.

3 commentaires sur “Interview de Stéphane Bourbier (OurCompany)

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :